De l’Adour au pays Basque

Au pays de bérets

L1070815Nous quittons à regret le gite de Jean -Philippe et Myriam qui ont su nous accueillir si chaleureusement dans leur belle demeure et en route vers le Béarn.

 

 

 

L1070785Il faudra attendre un peu pour retrouver le plaisir du dénivelé ,pour le moment c’est  route  et maïs à perte de vue . Heureusement nous retrouvons quelques pèlerins « connus » ce qui vient rompre la monotonie de certaines étapes .Changement de région , changement d’architecture Nous pouvons admirer quelques belles maisons avec leurs murs de pierres enchâssées dans de la chaux ( enfin je crois ?).

Nous commençons à nous dire que la fin de notre voyage approche mais nous aurons tout de même  droit à notre baptême de grosse pluie …Ca glougloutait dans les chaussures. L1070828Nous n’avons jamais marché aussi vite , tête baissée , on avance , on avance , se mettre à l’abri et se sécher un peu . Pour une fois , on apprécie le bitume . L1070835Arthez de Béarn verra arriver une bande de pèlerins trempés comme des soupes. Les chaussettes sont à tordre alors on expérimentera la technique de Michel , des sacs plastiques sur les chaussures . Et c’est un peu mouillé que nous débarquerons chez une famille d’Anglais .

 

 

La particularité de cet endroit fut la présence de Raquel , l’animal domestique de la famille : un cochon chinois de 80kg . Il a sa place dans la salle à manger avec son panier et sa couverture . Vivent aussi ici , trois chiens , des oies , des canards ….Nous avons passé une bonne soirée en compagnie d’ Andrew.L1070832

L1070896On approche , la stelle de Gibraltar , c’est là que que les trois chemins français se rejoignent . Encore une belle grimpette pour arriver à la chapelle de Soraya et un panorama à 360°. Superbe ! nous distinguons les Pyrénées au loin et c’est drôle de se savoir « si bas » sur la carte de France ….Navarrenx , Sauvelade , Aroue et nous voici presque arrivés à Ostabat . Pour cette avant dernière étape avant Saint Jean Pied de port , mon sac me parait si léger que j’ai vérifié ne pas avoir oublier des affaires au gite … Ah , elle est bien loin , la sortie  du Puy en Velay !

L1070889

Nous croisons Benoit et sa chienne Galicia. Il est parti il y a un an et demi et retournait chez lui.

 

 

 

 

Je n’imaginais pas le village d’Ostabat ainsi . Il m’a paru un peu triste . Nous n’avons pas été accueillis à bras ouverts.  Parole de Gaby  » Ici , vous passez et nous nous sommes chez nous alors vous n’avez rien à dire « . Bon , on repassera …

Et c’est déjà l’arrivée à Saint Jean et nous franchissons à notre tour  la porte Saint Jacques  que des milliers de jacquets de toute époque  ont franchi avant nous. L1070964La petite ville de Saint Jean vit au rythme du pèlerinage. Pour certains c’est la fin , d’autres vont s’élancer vers l’Espagne. Nous retrouvons des têtes connues et ça cause en toute langue dans tous les coins . Une dernière question pour nous  La météo sera t -elle favorable pour nous permettre de passer les Pyrénées  le lendemain  ?


Commentaires fermés.