L’Aubrac, l’autre bout du monde…

L’Aubrac tant redouté…

image

 

17 mai, nous quittons Saint Alban et commençons la montée vers le plateau que nous atteindrons en deux jours..

 

 

 

Nous rentrons dans le mythique Aubrac et par chance sous le soleil . Un petit air d’Irlande  avec les champs  séparés par des murets de pierres .

image

On pourrait s’arrêter tous les 10 mètres pour photographier les vaches tant elles ont de l’allure les demoiselles de L’Aubrac… Leurs cornes en forme de lyre , leur robe fauve et leurs yeux ourlés de noir font d’elles les stars du jour.image

image

Nous sommes dimanche et nous ne résistons pas à  la tentation de nous arrêter à Aumont Aubrac pour déguster une pièce de bœuf accompagnée d’un aligot… idéal pour marcher l’après midi et rejoindre notre prochaine étape Lasbro.

 

 

 

image

 

Le soir nous sommes les convives d’un repas préparé par un couple d’Alemands Ania  et MIchael qui nous ont concocté un plat de leur pays, des pâtes au jambon revenus avec du Cantal, un vrai délice pour les Jacquets que nous sommes..

 

Les taureaux  de l ´Aubrac sont massifs  et dégagent une telle impression de puissance . Il ne faudrait pas trop s’ y frotter..

image

D’ une barrière à une autre , on ne sait plus si on est dans le champ ou sur le chemin . Je ferai bien une petite pause mais Domi me fait remarquer qu’ il serait plus sage de s’éloigner du taureau  qui broute pas très loin . Dommage nous ne saurons jamais si il aime les céréales …

Nous avons le plaisir de retrouver Magalie et c’est  ensemble que nous cheminerons sur le plateau de l’Aubrac jusqu’à Nasbinal. Les villages de l’Aubrac sont tous en effervescence et se préparent pour la transhumance qui a lieu le week end de la Pentecôte. 20 000 vaches vont rejoindre les hauts pâturages jusqu’ en octobre .

  • Croix sur l'Aubrac

image

 

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas , nous quittons Nasbinal dans la brume  et le froid ce qui nous permet de découvrir le plateau sous un autre aspect, 5 degrés et un paysage dans la brume, polaires et capes de pluie ne nous quitteront pas de la journée..

 

On comprend mieux ce que ça doit être l’hiver quand la neige tient et que le vent souffle …Nous cheminons tranquillement dans les prairies , fleurs , murets de pierres , vaches , c est un peu magique dans la brume et c’est ainsi que nous découvrirons le village d’Aubrac.

image

L1070018

 

Notre préoccupation, nous précipiter chez « Germaine » pour prendre un café bien chaud et déguster la fameuse tarte aux myrtilles… mais pas de chance, Germaine a décidé de rester porte close ce mardi…

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous traversons la place pour trouver refuge avec un bon café à « l’annexe de l’hotel d’Aubrac »

image

Nous reprenons notre chemin, descendons le plateau de l’Aubrac pour rejoindre notre étape de Saint Chely d’Aubrac.. Ce plateau était réputé pour ses attaques de brigands et quand un peu plus loin nous trouverons un panneau indiquant « le bout de l’enfer » on peut imaginer pourquoi …Une pause fromage,saucisson plus tard et nous arrivons à Saint Chely. Ouf! Que 17 kms mais le vent , le froid et la pluie m’ont épuisée. Bien contente d’arriver et de passer la soirée chez un couple de Belges bien sympathiques .

  • L'arrivée au village de Aubrac

Nous quittons Saint Chely de bon matin par une température de janvier, nous rencontrons Marie Thérèse qui nous conte son départ le matin d’Aubrac sous la neige et qui heureusement a éte recueillie par un berger dans sa camionnette qui l’ a descendue à Saint Chely..Allez en route , ça grimpe un peu mais pas assez pour nous réchauffer .

image

 

Heureusement sur notre route , nous croisons Roger , un agriculteur du coin qui nous parle d’un petit café à Lestrade. Roger est un personnage haut en couleur  » Tu comprends , pour vendre nos vaches au marché on traite tout en francs , puis c’est tope la dans la main »..

 

 

Lui et sa femme ont installé une table dans un coin de  grange et ils proposent des boissons chaudes pour un euro.

image

C´est très bien pour eux et c’est très bien pour les pèlerins gelés qui passent par la …Marie Thérèse , Vanessa , Adam , Hilde , nous retrouvons tout le monde . Bon il nous faut repartir car on n’avance guère ce matin .Nous laissons l’Aubrac derrière nous pour arriver dans la vallée du Lot en espérant des températures plus clémentes .

 


Commentaires fermés.